Compte Rendu  de la 23 ème Mission de  SBNL   du   10 au 29 octobre 2016

 

La mission sur le plan chirurgical a commencé avec un peu de retard car le Pavillon Militaire  était réquisitionné du 10 au 15 octobre pendant la tenue du «  Sommet Africain sur la Sécurité Maritime et le Développement ». 43 pays Africains sur les 54 que compte l’Union Africaine participaient à ce sommet. 17 pays étaient représentés par leur Chef d’Etat. Prévenus tardivement, nous n’avions pas pu changer les dates de notre mission.

                                                                                                            
Le Conteneur   Tout le matériel est arrivé à bon port et  a été dépoté dans le « grenier » c’est un gros travail pour l’équipe togolaise. Pendant cette première semaine, nous avons donc trié et rangé nos cartons dans le grenier en vu des missions suivantes.
Après ces semaines de transit tout le matériel biomédical a été révisé par Eric (notre ingénieur Biomédical) et remis à Mr Kessié responsable du service Biomédical. Les affectations n’étaient pas faites au moment de notre départ, nous serons tenus au courant ultérieurement par Mr Kessié.
Eric  a révisé également  tous les appareils du bloc avant nos interventions et il s’est rendu disponible pour les services qui le souhaitaient.
Au niveau du Bloc du Pavillon Militaire (PM), du fait de problèmes sur le bistouri électrique et sur un scope, pendant la mission,  nous avons fait don (sur nos appareils en stock)
             - d’un bistouri électrique MARTIN N° 40921702 avec pédale mono polaire et bi polaire.
             - d’un scope Datex cardio cap II N°321283  sur lequel les tubes du brassard ont été changés  il faut signaler  que sur cet appareil le « capnographe » ne fonctionne pas.

 La Chirurgie Plastique au Togo   Depuis très longtemps nous avions envisagé de faire pendant cette première semaine de mission  de la chirurgie plastique dans une clinique (les honoraires chirurgicaux de cette /ces intervention (s) étant reversé(s) à SBNL). Après une consultation le mardi où 4 patientes ont été vues, nous avons donc opéré le jeudi à la Clinique EN’ROTH  du Dr AMADOTO, une patiente présentant une hypertrophie mammaire avec une importante asymétrie. Tout s’est très bien passé pour la patiente et pour l’équipe.
La Mission
 la consultation a eu lieu comme prévu le Vendredi 14 octobre. Ce premier jour 65 patients ont été vus. Chaque jour nous voyons de nouveaux consultants. Au total 111 patients ont été vus.
L’installation dans les locaux  du Pavillon Militaire  s’est deroulée le dimanche 16 octobre (l’arsenal, les deux salles de Bloc Opératoire). Pour le transfert de nos cartons le CHU avait mis a disposition un « bâché » et du personnel. Par ailleurs le comité de Pilotage  avait demandé aux « Rotaractiens »  de venir nous aider , ils ont été très efficaces  lors de toute cette  phase de logistique et sont d ailleurs revenus pour la fin de la mission. C est une très bonne expérience  pour chacun.
Le bloc a commencé le mardi 18 octobre,
• 33 patients  ont été pris en charge  de  4 mois à  75 ans.
• 6  brûlés aigus  ont été opérés pour des greffes , des pansements ou  des « excisions »
• 11 enfants avaient  moins de 5 ans.
• 10 patients avaient des atteintes du membre supérieur.
Les pansements ont été faits tous les deux jours sous diazanalgésie pour tous les enfants et certains adultes

Soulignons le travail du Personnel au Bloc, Le Surveillant Felix KELA  , les instrumentistes  Edem DOGBE ,Fafa TEMGUE Rosine WOLOO ,Christine KPEGOH , infirmiers-anesthésistes Felex PAKAI et Ali BAKERGA ,les aide- soignants Koffi TETEVI ,Rita BODJONA et TABIOU . Affectés ou non à la mission  ils se sont rendus très disponibles même lorsque le bloc s’est terminé tardivement. Ce travail d’équipe crée une émulation profitable à tous.  Merci aussi à nos Infirmiers instrumentistes « détachés » Camille SODJI , Fréderic AGBODEKA et Yvette

Les Unités de Brûlés Adultes et Enfants étaient pleines et 2 patientes étaient en réanimation, nous avons travaillé avec l’équipe des brûlés pour essayer de greffer le maximum de patients en attente de greffes  et pour faire au bloc des pansements douloureux et difficiles.  La bonne relation avec les  infirmiers des brûlés et leur  connaissance des patients permettent de mettre en place, dès notre arrivée le programme des brûlés aigus.
Après notre mission de mars 2016 les pansements avaient été  faits sous calmants  avec un technicien d’anesthésie, malheureusement cela n’a duré que 3 mois. De nouveau les pansements ont été réalisés sans aucun antalgique, les jeunes patients hospitalisés depuis 2 mois sont épuisés de douleur ce qui ne contribue pas non plus à leur rétablissement.         
Nous avons pu rencontrer le Pr TOMTA (Responsable de l’Anesthésie au CHU SO ) qui est tout à fait conscient de la nécessité de faire ces pansements sous calmants. Felix  PAKAI  Technicien d’anesthésie  s’est porté volontaire pour faire 3 matinées par semaine les analgésie  lors des pansements, il est à ce moment là détaché du Bloc du PM. En cas d’empêchement (vacances, maladie) il devra avertir ses supérieurs (dont le Pr TOMTA), et le service des brûlés afin que des dispositions soient prises pour une bonne continuité des soins.
Après notre départ, les infirmiers détachés à la mission et Felix PAKAI ont poursuivi les pansements tous les deux jours. Il faudrait d ailleurs  que leur détachement à la mission dépasse d’une semaine notre présence effective car cette disponibilité pour les pansements peut poser problème dans leur service.  Pour les mêmes raisons il faudrait partir du principe que la salle de « l’Arsenal »  reste à disposition de l’équipe des pansements une semaine après notre départ.
Nous tenons à remercier les Drs ASSENOUWE et SANNA anesthésistes et les Drs  ADABRA ,AMAVI, KELAO chirurgiens  et qui ont toujours répondu « présents » lors de nos sollicitations .
YVES DONNAY notre Kinésithérapeute  et ANANI celui du service des brûlés ont dans la mesure du possible mobilisé et levé les patients brûlés hospitalisés. Les patients externes vus en consultation ont eu massages et vêtements compressifs  en fonction des besoins. Ils ont réalisé de nombreuses attelles lors des derniers pansements.
La Remise Officielle de Don  s’est déroulée le mercredi 26 octobre  en présence notamment  du Dr TCHAMDJA  représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale ; de Mr AKOTIA Directeur Financier du CHU SO ; de  Mme KPEVON Victoria Surveillante Générale ; de MR BIYEMA Omar Surveillant Gal Adjoint ; de Mr KESSIE responsable du service Biomédical ;de Mr KINVI Bertin Rotarien Président du comité de pilotage ; du personnel des unités de brûlés et du pavillon militaire et les membres de la mission
                                                     
 Cette réunion a permis de faire un court débriefing en mettant en avant la difficulté des soins chez les brûlés adultes. C’est dire  la nécessité d’avancer dans la rénovation d’une unité de Brûlés Adultes afin que l’hospitalisation  garantisse la sécurité et l’intimité des patients  et que les pansements se fassent dans de meilleures conditions (une solution doit être trouvée pour que le chariot de douche amené dans le conteneur soit utilisé pour le bien être des patients et du personnel).
 Merci  au  Dr Adom directeur du CHU SO et au  Pr Djibril directeur du PM pour l’organisation de cette mission. Très occupés par le Sommet sur la Sécurité Maritime nous les avons cependant entrevus rapidement.                        
 Merci  aux Rotary Club du Togo pour la logistique de ces missions  et pour leur accueil lors de nos visites. Merci aux ROTARACTIENS venus  nous prêter « main forte » dans les journées de mise en route et de rangement en début et fin de mission. Certains ont même souhaité aller au bloc, ce qui s’est fait sans problème.  Les échanges lors de nos visites dans les clubs nous ont amené à réfléchir sur le rôle que pourraient jouer les Rotaractiens dans « La  Prévention » se faisant le relais de nos messages auprès des écoles qu’ils sont amenés à voir dans leurs projets rotaractiens. Faute de temps pour notre équipe, notre programme prévention n’est à ce jour réalisé que dans une seule école.
 

Partenariat avec l’Ecole Tokoin Ouest La rentrée scolaire ayant été repoussée au lundi 17 octobre, nous n’avons pas fait notre intervention à l’école, nous la ferons lors de notre mission de printemps.

 

Anesthésiste : Dr Julie GOBIN
Infirmier anesthésiste : Mr Sébastien VILATTE
Chirurgiens : Dr Yves HEPNER ; Dr Dominique HEPNER-LAVERGNE
Infirmières : Mme Chantal GRELIER ; Mme Yvonne TROTTE
Kinésithérapeute: Mr. Yves DONNAY
Ingénieur Biomédical: Mr. Eric BLOND


      

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Solidarité Brules Nantes-Lomé